Billet de Julie n°51 l’hypertension artérielle

billet de Julie les boissons énergétiques

L’hypertension artérielle est caractérisée par une pression artérielle anormalement élevée. C’est la maladie chronique la plus fréquente chez les français (selon l’INSERM, 1 adulte sur 3 en souffre) et est un des principaux facteurs de risque d’infarctus du myocarde ou d’Accident Vasculaire Cérébrale.

L'hypertension artérielle

Heureusement, une bonne hygiène alimentaire tout au long de sa vie limite les risques de la développer. Il est donc conseillé de respecter les recommandations en termes d’équilibre alimentaire, surtout en ce qui concerne le sel et l’alcool.

  • Le sel

L’Organisation Mondiale pour la Santé recommande de ne pas dépasser les 5g de sel par jour ce qui représente environ 5 petits sachets individuels. Cela peut paraitre beaucoup mais dans notre alimentation quotidienne, il y a déjà du sel :

  • En moyenne 2g naturellement présents dans l’alimentation sous forme de sodium.
  • En moyenne 2g ajoutés par les industriels pour donner du goût ou conserver. Par exemple dans la charcuterie, le fromage, les plats préparés industriels ou encore le pain ! Cela reste une moyenne et dépend de l’alimentation de chacun.

Il ne reste donc plus qu’un gramme, soit 1 petit sachet individuel pour le sel « visible »

Pour limiter sa consommation, il faudra donc diminuer son apport en sel ajouté

  • par les industriels : privilégiez les eaux gazeuses les moins salées, diminuer au maximum la charcuterie ou les plats préparés, préférer les fromages à pates cuites que ceux à pâtes persillés.
  • Par vous-même : en privilégiant les épices et aromates pour donner du goût à vos plats !

 

  • L’alcool

Comme je vous le disais dans un précédent billet , selon les recommandations de Santé Publique France :  l’alcool ce n’est pas plus de deux verres standards par jour et avec des jours sans alcool dans la semaine.

Activité physique et hypertension

Une bonne alimentation est importante pour la prise en charge d’une hypertension artérielle, mais il ne faut pas oublier l’activité physique. Cette dernière permet de diminuer la pression artérielle mais aussi les facteurs de risque cardiovasculaire.

C’est pourquoi il est indispensable, pour ces personnes à risque, de pratiquer une activité physique d’endurance (durée suffisamment longue) d’intensité modérée et régulière.

Pour les personnes atteintes d’hypertension artérielle sévère, il est recommandé d’aller voir son médecin car vous pouvez bénéficier d’une prescription de sport santé sur ordonnance. Votre médecin pour redirigera vers une structure qui pratique l’activité physique adaptée à chacun.

Pour ceux qui n’ont pas une hypertension artérielle sévère, il est tout de même conseillé de voir son médecin avant de reprendre le sport afin d’être sûr que vous êtes stabilisé.

Quels types d’activité physique pratiquer ?

La pratique d’une activité de type d’endurance à intensité modérée est la plus conseillée.

  • Mais qu’est-ce qu’une activité d’endurance? Cette dernière peut être de type marche rapide, cyclisme, natation …

 

  • Et comment peut-on savoir si on est à une intensité modérée? Une astuce toute simple, par exemple, lorsque vous courrez ou faites du vélo, vous faites le « talk test ». Ce test permet de savoir si on est à la bonne intensité. Lorsque vous pratiquez l’activité, vous devez pouvoir réussir à parler ou chanter sans être trop essoufflé.

 

  • L’activité physique doit être régulière, c’est-à-dire pratiquer 3 fois par semaine 1 heure d’activité d’intensité modérée ou plus d’une heure si l’activité est d’intensité faible. Sinon 30 minutes d’activité tous les jours.