Comment prendre soin de nos oreilles ?

audition mutualité française sud

Le 11 mars dernier, était la journée nationale de l’audition, organisée par l’association JNA. Cette journée, qui a lieu tous les ans est consacrée à la prévention et la diffusion d’informations relatives à l’audition. Qu’est ce que l’audition, comment vont les oreilles des Français, quelles sont les actions mises en place ? Nous faisons le point !

Comment fonctionne notre oreille ?

L’oreille est l’un des organes les plus complexes du corps humain. Elle permet de recevoir mais également de transmettre des ondes sonores jusqu’au cerveau. Ces ondes sont envoyées via le nerf auditif.
De plus, l’oreille joue une rôle essentiel dans l’audition, l’équilibre et l’orientation spatiale.

L’oreille se compose de :

  • L’oreille externe, qui va collecter les sons.
  • L’oreille moyenne, dans laquelle se trouve les mécanismes de transmission.
  • L’oreille externe, dans laquelle les sons vont être convertis en impulsions nerveuses.

 

Mais qu’est ce qu’un son ?

Le son résulte d’une vibration d’un corps, qui peut être solide, liquide ou gazeux. Cette vibration constitue la source sonore.
Il se caractérise par son intensité, exprimée en décibels (dB), et par sa fréquence exprimée en Hertz (Hz).

Un son est considéré comme audible, lorsqu’il se situe entre 40 et 60 dB, fatiguant lorsqu’il a une intensité comprise en 60 et 80 dB, et pénible entre 80 et 100 dB.  Lors d’une exposition à 85 dB, il est difficile de suivre une conversation sans crier à un mètre de distance de son interlocuteur. Plus le niveau est élevé et la durée d’exposition au bruit est longue, plus il y a un risque important pour votre audition.

Les conséquences d'une perte d'audition

On considère qu’il y a une perte d’audition, lorsqu’une personne n’est pas capable d’entendre aussi bien qu’une autre personne, ayant elle une audition normale.

Nous distinguons 4 catégories de surdité :

  • Surdité légère : perte d’audition de 20 à 40 dB
  • Surdité moyenne : perte d’audition de 40 à 70 dB
  • Surdité sévère : perte d’audition de 70 à 90 dB
  • Surdité profonde : perte d’audition supérieure à 90 dB

Le diagnostic de surdité et la mesure de la perte auditive sont réalisés par un médecin spécialiste ORL.  Le médecin réalise un examen audiométrique de base, assez simple, rapide, et indolore. Les résultats s’affichent sur un audiogramme. Celui ci indique les valeurs de la perte auditive relatives à différentes fréquences. Dès la naissance et dans la première année de vie, des tests sont appliqués aux nouveaux nés et enfants. Ces tests sont tout aussi anodins mais plus complexes, et permettent le diagnostic précoce.

Les effets de la perte d’audition.

Avoir une perte d’audition peut avoir des effets sur les personnes concernées.  Ces effets peuvent être tant psychologiques, sociaux, physiques ou financiers. En effet la perte d’audition peut causer des problèmes de concentration, tels que des difficultés d’apprentissage et engendrer des accidents de travail. La perte d’audition peut également développer un sentiment de frustration chez la personne malentendante, surtout chez les personnes âgées. Enfin, les personnes malentendantes peuvent petit à petit s’isoler, et s’enfermer dans une forme de solitude du fait de leurs difficultés à communiquer avec les autres.

Comment protéger son audition ?

Vous pouvez agir au quotidien pour protéger votre audition. en adoptant des gestes simples tels que :

  • Eloignez-vous des sources de bruit
  • Portez un casque ou des bouchons d’oreille lorsque vous êtes exposés à des sons intenses (concert par exemple)
  • Réduisez le volume des appareils en contact avec vos oreilles (écouteurs lors de visioconférence par exemple)
  • Coupez la télévision ou la musique lors de votre endormissement
  • Si vous êtes exposés de manière continue à un bruit, faites des pauses silencieuses
  • Prenez en compte votre état de fatigue
  • Lors d’un achat de matériel, tel qu’un casque, tenez compte des niveaux de décibels
  • Consultez votre médecin en cas de doute

Les problèmes d'audition au travail

Selon une enquête réalisée par Ifop pour l’association des JNA, les situations de télétravail et de formations en distanciel viennent amplifier les difficultés de compréhension de la parole. L’audition, n’est pas aujourd’hui considérée comme un sens essentiel de santé. De grandes campagnes avait été menées pour changer cela. Cependant l’arrivée de la pandémie de Covid-19 à engendré une augmentation de report de soins, et le suivi de l’audition est de nouveau relégué après les autres facteurs de santé. Pourtant, les oreilles sont très sollicitées au quotidien et notamment au travail.

La surdité professionnelle représente la 4ème maladie professionnelle en France et 20% des salariés sont exposés au bruit.

Une situation bruyante répétitive va entrainer une multiplication des réponses de l’organisme :

  • Stress
  • Trouble de l’humeur, repli sur soi, isolement, découragement
  • Surchage mentale.

 

Cliquez ici, pour en savoir plus sur l’enquête IFOP pour les JNA « La place de l’audition dans la santé des Français – Impacts COVID-19 »