[Dossier] Prendre soin de ses dents

prendre soin de ses dents

Consulter un dentiste au moins une fois par an contribue à garder ses dents en bonne santé. Brossage, brosse à dents manuelle ou électrique, dentifrice, bains de bouche : on vous donne nos astuces pour prendre soin de ses dents et avoir une bonne hygiène bucco-dentaire.

Quelles sont les recommandations de brossage ?

Se brosser les dents est généralement ancré dans nos habitudes de vie, ainsi, nous réalisons le geste mécaniquement sans nous rendre compte que nous brossons plus un côté que l’autre ou que nous ne suivons pas le geste recommandé : à savoir un brossage de bas en haut (de la gencive vers la dent). Il est recommandé de se brosser les dents matin, midi et soir pendant deux minutes avec une brosse à dent souple, en passant bien sur toutes les dents et sur toutes leurs faces.

Pourquoi ne peut-on pas laver ses dents du haut et du bas en même temps ?

Le brossage vise à éliminer la plaque dentaire présente sur nos dents. Un brossage de la gencive vers la dent permet d’enlever les bactéries présentes sur la surface de nos dents. Cependant, le brossage des dents du haut et de celles du bas en même temps est déconseillé. En effet, ce type de brossage déplace les bactéries sous nos gencives, ce qui, à la longue peut entraîner des gingivites (inflammation de la gencive) voire une parodontite (déchaussement).

S’il est recommandé d’utiliser une brosse à dent souple, pourquoi trouvons-nous des brosses à dents médium et dures dans le commerce ?

Il existe plusieurs types de brosses : souples, médiums ou dures nous laissent penser que le choix de la dureté de notre brosse à dents pourrait être dicté par nos préférences. En réalité, c’est une pratique commerciale suivant la logique de l’offre et de la demande, mais en termes d’efficacité, seules les brosses à dents souples devraient être disponibles. Les poils durs agressent nos gencives et peuvent entraîner des douleurs, des rétractations et même des problèmes de sensibilité car la dent n’est plus autant protégée par la gencive censée la recouvrir. A contrario, les poils souples ont la double faculté de pouvoir retirer la plaque dentaire et de se glisser dans les interstices pour nettoyer entres les dents.  Il vaut donc mieux privilégier ce dernier type de brosse à dents.

Est-il préférable d’utiliser une brosse à dents manuelle ou électrique ?

Ce qui est préférable, c’est de pratiquer la bonne technique de brossage. La brosse à dent électrique favorise les bons gestes : par ses mouvements qui ne prêtent pas à un brossage des dents du haut et du bas en même temps par exemple, par son système de vibrations qui nous indique la durée du brossage ou encore grâce aux capteurs de pression qui nous alertent si nous appuyons trop fort sur la brosse.

Les brosses à dents électriques ne pallient donc pas un manque d’efficacité des brosses à dents manuelles mais à un (éventuel) défaut d’utilisation. A vous de choisir l’outil avec lequel vous vous sentez le plus à l’aise !

L’utilisation de la brosse à dents est-elle suffisante pour avoir une bonne hygiène buccale ?

La brosse à dents favorise le brossage inter-dentaires mais elle conserve ses limites pour cette action. Ainsi, il est recommandé de compléter le brossage, de préférence tous les soirs, avec un fil dentaire, une brossette (si l’espacement entre les dents est important) ou un hydropulseur (jet dentaire).

Comment choisir son dentifrice ?

Les pharmacies et supermarchés offrent une panoplie de dentifrice innombrable, chacun ayant ses propres promesses (hyper-fluorés, dents blanches, anti-plaques, anti-caries, …) et des prix allant du simple au double (voir plus !). Soyez rassurés, le choix de votre dentifrice n’est pas aussi primordial qu’il peut le paraître. L’acte mécanique du brossage est le plus important. Le dentifrice occupe essentiellement un pouvoir lubrifiant pour rendre le brossage plus agréable (et une haleine plus fraîche !).

Quelques conseils tout de même :

– si vous avez tendance à avoir des caries : privilégiez un dentifrice enrichi en fluor (soit entre 1 200 et 1250 ppm minimum).

– si vos gencives saignent souvent pendant le brossage : choisissez un dentifrice spécial gencives sensibles (et soignez scrupuleusement votre technique de brossage).

– si vous recherchez le dentifrice le plus adapté pour votre enfant, sachez que jusqu’à 5-6 ans, il va avaler jusqu’à 80 % du dentifrice sur sa brosse à dents. Avant deux ans, de l’eau sur la brosse à dent suffit à lui faire acquérir le réflexe du brossage, au-delà favorisez un dentifrice « enfant » au goût de son choix pour lui faire apprécier ce geste.

Est-il recommandé de faire un bain de bouche tous les jours ?

Non ! Les bains de bouche ne font pas parties des recommandations pour conserver une bonne santé bucco-dentaire. Notre bouche est colonisée par différentes bactéries et levures qui cohabitent et possèdent chacune un rôle. Cet écosystème naturel protège les muqueuses (langue, joues, gencive, lèvres) et l’émail dentaire, c’est ce que l’on appelle l’équilibre de la flore. Si cet équilibre est rompu, des  pathologies dentaires  et  parodontales peuvent se développer. Certains bains de bouche peuvent alors aider notre écosystème à réguler notre flore pour qu’elle retrouve son équilibre. Par contre, si notre flore est équilibrée, l’utilisation d’un bain de bouche peut venir désorganiser l’écosystème et favoriser l’apparition de troubles, en particulier des mycoses.

Si vous avez pour habitude ou que vous projeter d’utiliser des bains de bouche, interrogez-vous sur la raison qui vous pousse à le faire.

– s’ils sont utilisés pour rafraîchir l’haleine, les bains de bouche vont certes jouer ce rôle, mais ils ne traiteront pas la cause d’une mauvaise haleine. Ainsi, ils peuvent camoufler le signal d’une affection plus profonde. Plutôt que de traiter les symptômes, nous vous conseillons d’élucider la cause pour mettre fin à ce désagrément.

– s’ils sont utilisés en préventif contre la plaque dentaire, les caries, les gingivites, les parodontites ou le tartre, leur efficacité n’est pas prouvé en ces domaines. Pour une large majorité des individus, le brossage tel que recommandé suffira. En cas de doute, votre dentiste sera le plus à même de vous orienter vers un produit adapté à votre besoin. Dans l’attente de le voir, nous vous recommandons d’éviter les produits vendus en libre-service, en plus du déséquilibre de la flore, la plupart d’entre eux contiennent de l’alcool qui va déshydrater et assécher la bouche, et peuvent sur le long terme, augmenter le risque de cancer de la cavité buccale.

Du bicarbonate ou du jus de citron pour rendre les dents plus blanches ?

Avant toutes choses, il est important d’avoir conscience que les dents jaunissent obligatoirement en prenant de l’âge.

Le bicarbonate est réputé pour enrayer ce phénomène. Pourtant, au contraire, il le renforce. En effet, utilisé en poudre saupoudré sur la brosse à dents, le bicarbonate est abrasif et va avoir tendance à « poncer » l’émail. Cette action, irréversible, réduit la quantité d’émail et laisse donc entrevoir la dentine plus rapidement.

Le jus de citron possède ce même pouvoir abrasif. L’acidité du citron peut même agresser les gencives et entraîner des sensibilités au chaud ou au froid.

Un brossage soigneux après chaque repas réduit l’apparition de tartre. Associé à un détartrage tous les ans chez le dentiste, il s’agit du meilleur combo pour conserver la blancheur naturelle des dents, qui est différente pour chacun !

Autres outils & documents