Billet de Julie N°30 : Le goûter, c’est sacré !

Retrouver tous les conseils de Julie notre diététicienne

Chez les adultes, le goûter peut parfois être négligé voire souvent oublié. Et pourtant, c’est un véritable atout santé ! En cette période de rentrée, Julie, notre diététicienne, nous donne des conseils pour bien préparer son goûter ! Alors, tous à table !

Il n'y a pas d'âge pour le goûter !

A tous les âges, le goûter peut avoir son importance :

  • Chez les enfants, c’est le moment conviviale de la journée en rentrant de l’école. Veillez donc à ce que ce soit un temps à part entière : qu’ils le prennent assis, au calme, et non en marchant sur le chemin de la maison ou en regardant la télé !
  • Chez les adultes, il peut permettre de réguler la faim pour ne pas grignoter en attendant le dîner. Il peut aussi servir de dessert aux travailleurs pressés ayant peu le temps de manger un repas complet le midi.
  • Chez les seniors, il permet de compléter le repas des petits mangeurs en fractionnant l’alimentation.

La préparation du goûter

Un paquet de bonbons ou un paquet de chips ne constitue pas un goûter ! Pour s’inscrire dans une alimentation équilibrée, il doit être composé de 2 des 3 éléments suivants :

  • Un féculent : une tranche de pain ou un petit bol de céréales non sucrées,
  • Un produit laitier : verre de lait, un morceau de fromage (et oui, le goûter n’est pas forcément sucré !) ou un yaourt,
  • Un fruit (ou éventuellement un demi-verre de jus 100% fruits) ou une compote.

Vous pouvez exceptionnellement préparer un gâteau maison à déguster pour le goûter. Si vous n’avez pas le temps, vous pouvez toujours l’acheter tout prêt ! Pour choisir les gâteaux les moins nocifs, prenez deux paquets et comparez les : sur l’étiquette regardez la colonne « pour 100g » et prenez le paquet avec le moins de sucres (ligne « dont sucres ») et de graisses (ligne « lipides »). Regardez aussi la liste des ingrédients ! Si le sucre apparaît en premier, reposez le paquet !

Pour ne pas empiéter sur le dîner, le goûter doit être pris au moins trois heures avant le dîner.

Que vous goûtiez ou non, le milieu de l’après-midi est aussi l’occasion de s’hydrater : pensez dans tous les cas à faire une pause dans vos activités pour boire un grand verre d’eau.

Billet de Julie - Infographie Le goûter, c'est sacré

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Goûter avant l’activité physique ?

Si vous pratiquez votre activité physique en fin d’après-midi ou en soirée, ne passez pas à côté du goûter. Respectez quelques consignes pour être en forme :

  • Mangez au moins une heure avant votre pratique pour laisser le corps digérer un peu,
  • Oubliez les goûters déséquilibrés au risque d’avoir des nausées et une lourdeur à l’estomac,
  • Si vous n’avez pas une heure, prenez un fruit qui se digérera plus rapidement que des féculents, par exemple.
  • Préférez également un fruit, une compote ou des fruits oléagineux aux produits laitiers qui se digèrent plus difficilement,
  • Enfin, hydratez-vous bien !

>> Retrouvez tous les Billets de Julie en cliquant ici