#AtaSanté : lancement d’une campagne de renouvellement des formes de militantisme mutualiste et de l’engagement.

les reste a charge zéro ne garantit pas un accès à la santé pour tous

Aujourd’hui, nous vous dévoilons notre campagne de communication sur le renouvellement militant. Elle a pour objectif de faire naître de nouvelles vocations. en effet, il est temps de faire savoir que tout un chacun peut s’investir dans une mutuelle et contribuer à des actions pour défendre et promouvoir le droit à la santé de tous. Cette campagne vise particulièrement le jeune public et pour cela utilise exclusivement les réseaux sociaux.

Renouvellement militant : une urgence absolue

«C’est une vraie campagne électorale que nous lançons aujourd’hui», remarque Serge Jacquet, vice-président de la Mutualité Française Sud en charge du renouvellement militant. « En tout cas, nous nous donnons les moyens pour susciter de nouvelles vocations de militants pour les Mutuelles.  Nous continuons notre démarche d’innovation. Après avoir été précurseur en mettant en place une réflexion puis un groupe de travail sur le renouvellement générationnel, il y a plus de 4 ans, nous lançons aujourd’hui cette grande campagne de communication ! »

2019 sera une année élective pour la Mutualité en région Sud. Et plusieurs postes seront à renouveler au sein du conseil d’administration régional mais également dans les six délégations départementales. L’occasion pour les responsables mutualistes d’espérer de futurs administrateurs plus jeunes et plus représentatifs de la mixité sociale. L’occasion aussi d’offrir plus de postes à des femmes.

Nous souhaiterions qu’au minimum 40% des postes soient occupés par des administratrices plutôt que des administrateurs, explique Serge Jacquet.

Une campagne de communication en 2 volets

Et pour y arriver, plusieurs actions sont prévues. La plupart des grands groupements présents dans la région vont être sensibilisés aux nouvelles formes de militantisme et à l’importance du renouvellement générationnel dans les instances.

Mais c’est avant tout vers le grand public que se tourne aujourd’hui la Mutualité Française Sud pour le sensibiliser au fait que chacun peut prendre une place au sein de sa mutuelle et agir pour l’accès aux soins, pour la défense de la protection sociale solidaire, pour améliorer le système de santé et affirmer un droit pour tous… et par là même recruter de nouveaux militants et militantes qui poursuivront et pérenniseront le rôle social essentiel du mouvement mutualiste.

Dès Jeudi, les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Linkedin) vont voir apparaître un premier roman photo qui devrait susciter pas mal d’interrogation… et, «nous l’espérons, des réactions » conclut Serge Jacquet.

Le premier feuilleton est dédié au reste à charge 0… Face aux belles annonces d’un « 100% santé » qui n’en est pas un… les protagonistes seront appelés à se mobiliser et appellerons à se mobiliser, notamment, à contacter leur député en lui adressant une courrier numérique.

Viendront ensuite des feuilletons sur le thème de la prévention et de la promotion de la santé puis sur le thème de l’économie sociale et solidaire. Bref, tous les défis que relèvent les élus mutualistes dans leurs mandats.

L’aventure commence…

Le reste à charge zéro ne garantit pas l'accès à la santé pour tous !

le reste à charge zéro ne garantit pas l'accès à la santé pour tous

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

Prenez votre place dans le débat !
Mobilisez-vous en adressant cette lettre électronique à votre député ou à votre sénateur

Mes lunettes "gratos" ?