#OctobreRose : Mesdames, occupez-vous de vos roberts !

cancer du sein octobre rose

Comme tous les ans, revient Octobre Rose. Durant un mois, un focus médiatique est fait pour promouvoir le dépistage des cancers du sein. Il reste le principal cancer féminin et touche une femme sur huit. Alors, Mesdames, et si on en profitait pour s’occuper de nos Roberts ?

Le cancer du sein : c'est quoi ?

Un cancer du sein est une tumeur maligne (amas de cellules cancéreuses) qui se développe au niveau du sein.
Il existe différents types de cancer du sein selon les cellules à partir desquelles ils se développent. Les cancers du sein les plus fréquents (95 %) sont des adénocarcinomes (type de cancer qui se développe à partir des cellules d’une glande (seinthyroïdeprostate, etc.), de son revêtement (ovaire) ou d’une muqueuse (estomac, côlon…)., qui se développent à partir des cellules épithéliales de la glande mammaire.
On distingue les cancers in situ et les cancers infiltrants (qui se rapporte à un cancer dont les cellules ont envahi les tissus voisins de la tumeur.) Il existe d’autres types rares de cancer du sein. Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme. Il représente plus du tiers de l’ensemble des nouveaux cas de cancer chez la femme. Dixit la Ligue contre le Cancer

Les facteurs de risques sont :

  • l’âge
  • les antécédents personnels
  • les antécédents familiaux
  • Prédispositions génétiques
  • Tabac, alcool et surpoids

Pour en savoir plus téléchargez la brochure de la Ligue contre le cancer

Pourquoi le dépistage est important dans la lutte contre le cancer du sein ?

Le dépistage du cancer du sein a pour vocation de réduire les décès causés par cette maladie. Toutefois, se faire dépister n’empêche pas d’avoir un cancer du sein mais permet de le détecter plus tôt, avant l’apparition de symptômes.
Cette détection précoce permet de soigner plus facilement le cancer et d’augmenter ses chances de guérison, mais également de limiter les séquelles liées à certains traitements.

Aujourd’hui, seulement 50,4% des femmes répondent à l’invitation de dépistage organisé du cancer du sein ! Toutes ensemble, on peut faire mieux : mobilisons-nous !

Dépistage du cancer du sein : pourquoi ? Comment ? Pour qui ? Video de l'Institut National du Cancer (InCa -janvier 2018)

Se faire dépister : à quel âge et où ?

A quel âge ?

  • de 25 ans à 49 ans et après 74 ans : une palpation par un professionnel de santé ( médecin, gynécologue, sage-femme) une fois par an est recommandée. Cependant, en dehors de ce rendez-vous annuel, vous pouvez également pratiquer une auto-palpation de vos seins. Et si vous constatez une anomalie, une grossesse : consultez !
  • de 50 ans à 74 ans : une mammographie tous les deux ans, avec un visite intermédiaire chez votre professionnel de santé pour une palpation des seins. A partir de 50 ans, la structure de gestion en charge des programmes de dépistage des cancers de votre département. vous adresse une invitation pour réaliser une mammographie. Il s’agit d’une radiographie de vos seins. Dans le cadre du dépistage organisé, cet examen est pris en charge à 100% par l’Assurance maladie et vous n’avez pas d’avance de frais à faire.  Néanmoins, Le dépistage reste une démarche volontaire et un choix personnel.
    Parfois, il arrive, par exemple, que la densité des seins soit telle qu’elle ne permet pas de d’interpréter la mammographie. Ainsi, votre examen sera complété par une échographie des seins. Toutefois, l’échographie sera prise en charge dans les conditions habituelles de remboursement et non pas à 100 %.

Où se faire dépister ?

Chez votre médecin, votre gynécologue où sage femme pour l’examen annuel (palpation des seins). Pour la mammographie (radiologie des seins), une liste de radiologues sera jointe à votre invitation à vous faire dépister. Ainsi, vous n’aurez plus qu’à contacter celui de votre choix afin de convenir d’un rendez-vous !

Quelles sont les structures de gestion en charge des programmes de dépistages de notre région ?

04/05 : ADOC 04-05 – Tél.: 04 92 53 91 41

06 : Aprémas -Tél. : 04 92 29 72 81

13 : ARCADES – Tél. : 04 91 48 46 47

83 : ISIS 83 – Tél. : 04 94 42 68 81

84 : A.D.Ca 84 – Tél. : 04 32 74 16 73

Cancer du sein et dépistage en chiffres

  • En 2018, en France source ameli.fr :
    près de 59 000 nouveaux cas de cancers du sein détectés,
    + de 12 100 décès/an.
  • Détecté et pris en charge tôt ; il peut être guéri 9 fois sur 10.
  • 99 % des cancers du sein surviennent chez la femme,
    C’est entre 50 et 74 ans que les femmes sont le plus exposées : près de 80% des cancers du sein se développent après 50 ans.

« Selon les chiffres issus d’études internationales, les programmes de dépistage du cancer du sein permettent de réduire de 15 et 21 % la mortalité par cancer du sein. Ainsi, grâce au dépistage, de 100 à 300 décès par cancer du sein sont évités pour 100 000 femmes participant de manière régulière au dépistage pendant 7 à 10 ans.  » (Source : ameli.fr)