Tour de France du Pacte du pouvoir vivre : étape aixoise

66 mesures sociales et écologique pour pouvoir vivre

Le Pacte du pouvoir vivre est destiné à faire face à l’urgence écologique et sociale de notre pays. La Mutualité Française a fait partie, aux cotés de nombreuses associations et syndicats, du collectif à l’origine de ce pacte. Aujourd’hui, aux côtés de ses partenaires, elle soutient cette initiative au plus près des réalités locales et participe au sein d’un collectif associatif et syndicale à l’organisation de l’étape régionale du Tour du Pacte.

6 février 2020
de 9h à 17h
S’inscrire
Partenaires : CFDT, URIOPSS PACAC, ATD QUART MONDE, FNE, LES FRANCAS, FONDATION ABBE PIERRE, LA CIMADE, LES COMPAGNONS BATISSEURS PROVENCE, URHAJ PACA, le SECOURS CATHOLIQUE , LA LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT, INAS, LE MOUVEMENT ASSOCIATIF , RESEAU ACTION CLIMAT, HUMANITE ET BIODIVERSITE , CRI (Centre Ressources Illettrisme)

Pré-programme de l'étape aixoise du Pacte du Pouvoir Vivre

08H30 : Accueil des participant.e.s et passage au PC Sécurité – Parking gratuit
08H30 – 09H30 : Accueil café
09H30 – 11H00 : Visites du site-mémorial en 4 groupes
11H05 – 12H30 : Ouverture de la table ronde sur l’urgence démocratique avec Jean-David Abel (France Nature Environnement), Christophe Deltombe (la Cimade),  Claire Hédon (ATD Quart Monde) et Frédéric Sève (CFDT). Auditorium
12H30 – 13H30 : Déjeuner – Buffet debout
13H45 – 16H00 : Ateliers (comment décliner ce Pacte dans la Région Sud) – En salles
16H15 – 17H00 :Restitution des ateliers – Auditorium
17H00 : Départ du site.

Les ateliers

L’objecti de ces ateliers est des choisir en fonction de la thématiques de l’atelier,  1 à 3 mesures du Pacte et de voir comment elles peuvent se traduire de manière opérationnelle sur nos territoires.

ATELIER 1 –  Santé et Justice sociale (Copilotes : INAS et Mutualité Française Sud)

Comment construire un bouclier de services publics dans tous les territoires ? 

  • Systématiser la proposition d’accompagnement humain à l’exercice des droits.
  • Généraliser les maisons de services au public.
  • Garantir un accès à la santé, en développant notamment les maisons et centres de santé accessibles à tous…

ATELIER 2 – Santé Environnementale et transition écologique (copilotes FNE ,CFDT)

Comment organiser la transition écologique dans les territoires et anticiper les mutations de l’emploi ?

  • Créer des budgets participatifs au niveau local pour organiser la transition : 10 milliards de l’État, 10% du budget des collectivités locales, 10% du budget de l’ANRU
  • S’engager résolument dans les énergies renouvelables et les économies d’énergie, créatrices.
  • Créer des budgets participatifs au niveau local pour organiser la transition : 10 milliards de l’Etat, 10 % du budget des collectivités locales, 10 % du budget de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine.
  • S’engager résolument dans les énergies renouvelables et les économies d’énergie, créatrices d’emplois non délocalisables.
    Garantir l’accompagnement des salariés et des entreprises quant aux conséquences de la transition écologique sur l’emploi

ATELIER 3 – Se loger : à l’épreuve des réalités (copilotes Fondation Abbé Pierre, Compagnons Bâtisseurs)

Comment garantir l’accès à un logement digne ?

  • Encadrer les loyers dans les zones tendues
  • En finir avec les logements indignes et les passoires énergétiques en finançant leur rénovation et en interdisant à terme leur mise en location
  • Investir massivement dans le logement social et très social avec l’objectif de mixité sociale, notamment en revenant sur les ponctions HLM
  • Revenir sur les coupes opérées sur les APL depuis 2017
    – Encadrer les loyers dans les zones tendues
    – En finir avec les logements indignes et les passoires énergétiques en finançant leur rénovation et en interdisant à terme leur mise en location

ATELIER 4 Territoire éducatif et inclusif (copilotes :URIOPSS, ERSF, Ligue de l’Enseignement)

L’École inclusive vise à assurer une scolarisation de qualité pour tous les élèves de la maternelle au lycée par la prise en compte de leurs singularités et de leurs besoins éducatifs particuliers. Depuis la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005, des avancées majeures ont été réalisées pour une École plus inclusive.
La circulaire de rentrée 2019 – École inclusive (BO du 5 juin 2019) a pour objet de préciser les actions et moyens à mettre en œuvre dès la rentrée 2019 pour instituer dans chaque académie et dans chaque département un service public de l’École inclusive :

  • Comment faire reculer le poids de l’appartenance sociale sur la réussite scolaire.
  • Comment investir dans les politiques publiques d’éducation populaire.
  • Comment développer une culture d’écoute des aspirations individuelles dans l’éducation, l’orientation et la formation tout au long de la vie.
  • Faire du compte personnel de formation un levier d’éducation permanente autant que d’adaptation aux métiers.
  • Combattre les inégalités dans l’éducation et la formation et construire des parcours d’émancipation
    – Faire reculer le poids de l’appartenance sociale sur la réussite scolaire.
    – Investir dans les politiques publiques d’éducation populaire.
    – Combattre les inégalités dans l’éducation et la formation et construire des parcours d’émancipation 5.
    – Faire reculer le poids de l’appartenance sociale sur la réussite scolaire.

ATELIER 5 Territoire d’accueil et d’hospitalité (pilote : la Cimade)

6 février 2020
de 9h à 17h
S’inscrire